منتدى التمويل الإسلامي

يهتم هذا المنتدى بالدرجة الأولى بعرض مساهمات الباحثين في مختلف مجالات العلوم الاقتصادية، كما يركز على الاقتصاد الإسلامي، و هو موجه للباحثين في الاقتصاد و الطلبة و المبتدئين و الراغبين في التعرف على الاقتصاد و الاقتصاد الإسلامي....مرحباً بالجميع
 
الرئيسيةالبوابةالتسجيلدخول

شاطر
 

 le développement de la microfinance islamique

اذهب الى الأسفل 
كاتب الموضوعرسالة
ch.ch
مشرف
مشرف
ch.ch

عدد الرسائل : 2822
تاريخ التسجيل : 23/12/2007

le développement de la microfinance islamique Empty
مُساهمةموضوع: le développement de la microfinance islamique   le développement de la microfinance islamique Emptyالخميس 9 أكتوبر - 3:31

ATELIER
Sur les challenges et initiatives
Pour

LE DÉVELOPPEMENT DE LA MICROFINANCE ISLAMIQUE

Cadre & Stratégies

FORUM IFSD 2007

Forum sur le développement du secteur de financier islamique
Dans le cadre de la rencontre annuelle du groupe BID
Le 27 mai 2007 à Dakar, Sénégal




Traductions simultanées

Disponibles

En arabe, anglais, et Français






























IFSD 2007 insiste sur la promotion du dialogue entre les dépositaires pour le développement de stratégies et d’objectifs holistiques afin de faciliter le renforcement des Services Islamiques de Microfinance






Réduire la pauvreté et développer l'Industrie des Services Financiers Islamiques (IFSI), tels sont, en plus du renforcement de la coopération économique entre les pays membres, les deux principaux objectifs stratégiques du groupe de la Banque Islamique de Développement (BID). Ces objectifs sont également définis dans la vision 1440H de la BID et dans le plan d’action décennal de l’OCI. En réalisant l'objectif de développement de IFSI, en 2005-2006, l’Institut Islamique pour la Recherche et la Formation (IRTI), membre de la BID, a ancré la préparation de la « Décennie de cadre et de stratégies (TYFS) pour le développement de l'Industrie des Services Financiers Islamiques", une commune initiative de la BID et du Conseil des Services Financiers Islamiques (IFSB). Le document de TYFS a été approuvé par le Conseil de IFSB lors de la réunion tenue à Kuala Lumpur le 26 mars 2007.



L’élargissement de l'accès aux services financiers, constitue un levier fort pour combattre, de manière soutenable, la pauvreté. Le financement islamique a fait des services de crédit, des structures adaptées pour la majorité de la population mondiale. Cependant, durant le processus de consultation du document de TYFS et lors du forum de développement d’IFSI tenu au Kuweit parallèlement aux meetings de 2006 de la BID, et co-organisé par BID, IRTI, et CIBAFI (Conseil Général des Banques et Institutions financières Islamiques), la nécessité d’insister sur le développement de la Microfinance islamique a été énoncée comme l’initiative prioritaire pour aligner le développement de IFSI avec la réduction de la pauvreté. Par conséquent, IFSD 2007 se focalise sur la promotion du dialogue entre les dépositaires pour développer des stratégies et objectifs holistiques qui faciliteront le développement des Services Islamiques de Microfinance.










OBJECTIFS:



Les forums IFSD ambitionnent de fournir une plateforme pour définir les lignes d’une dialogue stratégique pour partager les expériences des pays et institutions afin de développer les différentes cellules de l'industrie des Services Financiers Islamiques; d’identifier, de manière intégrée, les principaux défis des différents composants de l'industrie et inciter à la coopération, à l’échange de connaissance et au partenariat en allégeant les défis et en facilitant ainsi le développement propice, la compétitivité et la stabilité de l'industrie.


_________________
http://www.shbab1.com/2minutes.htm
الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
https://islamfin.yoo7.com/forum.htm
ch.ch
مشرف
مشرف
ch.ch

عدد الرسائل : 2822
تاريخ التسجيل : 23/12/2007

le développement de la microfinance islamique Empty
مُساهمةموضوع: رد: le développement de la microfinance islamique   le développement de la microfinance islamique Emptyالخميس 9 أكتوبر - 3:33

Afin de rendre les services financiers accessibles et à la disposition des masses, le forum IFSD 2007 prend des actions holistiques contre les divers obstacles au développement des services islamiques de Microfinance, en vue du promouvoir le dialogue entre les dépositaires et intégrer les services islamiques de Microfinance dans les politiques de développement des secteurs nationaux de financement; expose les perspectives d'intégrer Zakah, Awqaf et des contrats financiers islamiques dans les stratégies de développement du secteur financier; facilite le développement de politique, d'infrastructure et d'institution financière et soutient la coopération et l’échange de connaissance pour développer les services islamiques de Microfinance.

















SOMMAIRE EXÉCUTIF :



La Microfinance (MF) est un véritable levier de réduction de la pauvreté. Il implique la mise en place de services financiers pour les personnes à revenus modestes et les démunies qui, à cause de leur position économique, sont exclues du système financier classique. L’accès aux services de crédit, de projets, d'épargne, d’assurance et de transfert d’argent est simplifié pour une participation des personnes à faibles revenus financiers.



La mise en place de services financiers pour les personnes à revenus modestes, permet d'élever le revenu familial et la sécurité économique, de réunir des fonds et de réduire la vulnérabilité; de créer une demande pour d'autres articles et services (notamment la nourriture, l’éducation, et la santé) ; et de stimuler les économies locales. Beaucoup d'études sur la pauvreté indiquent, cependant, que l'exclusion des personnes à revenus modestes du système financier est un sérieux facteur qui contribue à leur incapacité à participer à l’action de développement.



Dans une spécifique économie de développement, le système financier formel ne soutient pas plus de vingt à trente pour cent de la population. La grande majorité des exclues sont des personnes à revenus modestes. Sans l'accès aux services financiers, ces familles pourront difficilement tirer profit des opportunités économiques, gagner des revenus, financer l'éducation de leurs enfants, et se protéger contre les chocs financiers. L'exclusion financière les lie ainsi à un indigne cercle de la pauvreté.



La Microfinance et le financement islamique ont beaucoup de points en commun. L'Islam s’appuie sur les facteurs éthiques, moraux, sociaux, et religieux pour défendre l'égalité et l'équité pour le bien de toute la société. Les principes incitant à la répartition des risques, les droits et devoirs de chacun, les droits de propriété, et l’inviolabilité des contrats sont tous inclus dans le code islamique qui est le principe fondamental du système financier.



Dans cette vision, beaucoup d'éléments de la Microfinance sont conformes aux objectifs primordiaux du financement islamique.



Les défenseurs de l’entreprenariat et les partisans de la répartition des risques estiment que les personnes à revenus modestes devraient participer à de telles activités. Tous deux prônent des objectifs de développement et sociaux.



Ces deux entités préconisent l'implication financière, l’entreprenariat et la répartition des risques grâce à un partenariat financier. Ils impliquent, tous les deux, la participation des personnes à revenus modestes.











































FORUM IFSD 2007



Suite au succès du forum sur le développement du secteur financier islamique (forum IFSD) qui s’est tenu au Kuweit le 28 mai 2006, et afin d'améliorer le futur chemin de l'industrie, de renforcer le rôle du financement islamique en soutenant les secteurs financiers concernés, le Conseil Général pour les Banques et Institutions Financières Islamiques (CIBAFI) et l'Institut Islamique pour la Recherche et la Formation (IRTI) ont souligné la nécessité d'organiser des événements similaires pour développer les perspectives définies comme une stratégie et un intérêt politique capitaux pour le secteur financier islamique et faciliter le renforcement du rôle de l'industrie en consolidant un développement économique et social équitable.





THEMES A DEVELOPPER:


_________________
http://www.shbab1.com/2minutes.htm
الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
https://islamfin.yoo7.com/forum.htm
ch.ch
مشرف
مشرف
ch.ch

عدد الرسائل : 2822
تاريخ التسجيل : 23/12/2007

le développement de la microfinance islamique Empty
مُساهمةموضوع: رد: le développement de la microfinance islamique   le développement de la microfinance islamique Emptyالخميس 9 أكتوبر - 3:35




Principales Allocutions



session 1 :



Macro Perspectives sur le Développement de la Microfinance Islamique; législation, charges, cadre réglementaire et politique.



Session 2 :



Perspectives sur le Développement de la Microfinance Islamique: Infrastructures Financières, Systèmes d'Information, Supports Techniques, Associations & Réseaux.



Session 3 :



Micro Perspectives sur le Développement de la Microfinance Islamique: Institutions Financières Islamiques, Organismes Membres, O.N.G, Etablissements Zakat et Awqaf














PARTICIPANTS ATTENDUS





Réunir 300 participants des secteurs suivants :



§ Les principaux représentants gouvernementaux des pays membres de l'OCI;

§ Les leaders des banques islamiques et classiques régionales et internationales;

§ Les cadres supérieurs des compagnies multinationales ;

§ Les représentants financiers internationaux;

§ Les représentants du secteur judiciaire;

§ Les cabinets internationaux d’Experts et de Conseils;

§ Les universités régionaux et internationaux leaders ;

§ Les fournisseurs de services internationaux spécialisés en finance;

§ Les spécialistes régionaux et internationaux en financement de projet;

§ Les cadres supérieurs des instituts bancaires et financiers;

§ Les émissaires des médias financiers internationaux;

§ Les représentants des chambres de commerce et d’industrie.










LES PRINCIPES FONDAMENTAUX DE LA MICROFINANCE :



En dix ans de consultation avec ses membres et dépositaires, le Groupe Consultatif d’Aide aux Pauvres (CGAP) a défini les onze principes fondamentaux de la Microfinance ci-dessous:



1. Les personnes à revenus modestes ont besoin d'une diversité de services financiers, et pas seulement des prêts. En plus du crédit, elles ont besoin de service d’épargne, d'assurance, et de transfert d'argent.



2. La Microfinance est un excellent dispositif pour lutter contre la pauvreté. Les familles à revenus modestes utilisent les services financiers pour accroître leurs revenus, bâtir leurs actifs et se protéger contre les chocs financiers.



3. La Microfinance signifie la création de systèmes financiers pour les personnes à revenus modestes. Elle atteint son but si seulement elle est intégrée dans le système financier classique d'un pays.



4. La Microfinance peut s’auto financer, et doit fonctionner ainsi pour atteindre un très grand nombre de personnes a revenus modestes. À moins que les agences de Microfinance ne fixent, pour récupérer leurs fonds, des taux assez élevés, elles seront toujours limitées par la rareté et l’incertitude de la subvention des gouvernements et donateurs.



5. La Microfinance consiste à créer de permanentes institutions financières locales pouvant attirer des versements familiaux, les réutiliser comme crédit et proposer d'autres services financiers.



6. Le Micro crédit n'est pas toujours la solution. D'autres types de soutien peuvent mieux fonctionner pour les personnes très pauvres et sans revenus ou moyens de remboursement.



7. Les plafonds de taux d'intérêt nuisent aux personnes à revenus modestes et rendent l’accès au crédit difficile. Faire beaucoup de petits emprunts reviennent plus chère que de prendre quelques uns avec un montant plus élevé. Les plafonds de taux d'intérêt empêchent les agences de Microfinance de recouvrir leurs financements et dissuadent ainsi l’octroi de crédit aux pauvres.



8. Les autorités doivent consentir à la mise en place de services financiers et non les créer elles mêmes. Il leur arrive souvent de faire des plans de crédit inadaptés, mais elles peuvent créer l’environnement d’un système d’appui.



9. Le bailleur de fonds doit se joindre au capital privé, et non lui faire concurrence. Les soutiens des financiers doivent assurer provisoirement un système d’assistance permettant d’obtenir des sources de financement privées, telles que les dépôts.

La principale difficulté réside dans le manque de grands établissements et administrateurs. Les

_________________
http://www.shbab1.com/2minutes.htm
الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
https://islamfin.yoo7.com/forum.htm
ch.ch
مشرف
مشرف
ch.ch

عدد الرسائل : 2822
تاريخ التسجيل : 23/12/2007

le développement de la microfinance islamique Empty
مُساهمةموضوع: رد: le développement de la microfinance islamique   le développement de la microfinance islamique Emptyالخميس 9 أكتوبر - 3:36

1. financiers doivent orienter leurs aides sur la rentabilité.



2. La Microfinance fonctionne mieux lorsqu’elle détermine et formule sa démarche. Exposant non seulement les aides jugées en coûts et profits par les dépositaires, elle améliore également la démarche. MFIs doit produire un rapport précis et comparable sur le fonctionnement financier (par exemple, remboursement de prêt et recouvrement de frais) et le fonctionnement social (par exemple, nombre et seuil de pauvreté des personnes aidées).





















A PROPOS DE CIBAFI



Mission:



La mission de CIBAFI est de devenir l'organisation leader représentant les institutions financières islamiques et agissant pour l'amélioration de l'industrie des services financiers islamiques en l’assistant et en la protégeant dans différentes sphères et activités ; à savoir : information, médiatisation et vulgarisation, développement de recherche, de produits et de ressources humaines.



Objectifs:



§ La promotion des institutions financières islamiques, la diffusion des concepts, règles et dispositions liées, le développement et la promotion du secteur financier islamique, l’extension de sa présence régionale et internationale.

§ La consolidation de la coopération entre les membres du Conseil et les Institutions similaires du secteur ayant les mêmes objectifs et utilisant les moyens disponibles.

§ Fournir des informations sur les banques et institutions financières islamiques et les organismes islamiques rattachés.

§ Promouvoir les intérêts des membres, protéger l'industrie et son bon fonctionnement, faire face aux difficultés et défis communs, promouvoir la coopération entre les membres d’une part et entre les membres et d'autres parties, en particulier les entités gouvernementales.

§ Participer au développement des services financiers islamiques en soutenant la recherche, le développement, l'enregistrement de produits, et spécifier l’évolution de ses lois et ses procédures d’enregistrement.

§ Participer au développement de ressources humaines pour se donner les moyens de gérer les défis internationaux et les opportunités de développement.

§ Exécuter toutes actions pour atteindre les objectifs de CIBAFI.



A PROPOS DE L’ IRTI



L’Institut Islamique pour la Recherches et la Formation (IRTI) a été créé en 1401H (1981G) pour fournir des services d’études, de formation et d'information pour les pays membres de la Banque Islamique de Développement et les communautés musulmanes des pays non membre, afin de rendre leur système économique, financière et bancaire identique à celui de la Shari’A et, maintenir le développement économique et la coopération entre eux.



Structures Actuelles :



IRTI compte actuellement quatre départements et trois services d’assistance. Il s’agit: du département économie, coopération et développement islamique (IECD), du département banque et financement islamique (IBFD), du département formation (TD) et centre d'information (IRTIC). Les deux départements de recherche gèrent respectivement la recherche en milieu familial et la recherche externe. Le département formation s’occupe des programmes de formation des personnes impliquées dans les activités de développement des pays membres ainsi que les travailleurs des banques et institutions financières islamiques. Le centre d'information est chargé de développer des systèmes d'information dans les secteurs assignés à IRTI. Les deux départements d’assistance sont : le service spécial de production (SAU) et le service administratif. Le service spécial de production fixe un certain nombre de programmes professionnels exécutés par l'institut, tandis que le service administratif s'occupe des formalités administratives de divers départements techniques. L'unité de publication s’occupe de l’édition et la diffusion des résultats de ses recherches.





Lieu:

Complexe King Fahd,

Hôtel Méridien Président,

Salle B01, Niveau (0).

Dakar, Sénégal


_________________
http://www.shbab1.com/2minutes.htm
الرجوع الى أعلى الصفحة اذهب الى الأسفل
https://islamfin.yoo7.com/forum.htm
 
le développement de la microfinance islamique
الرجوع الى أعلى الصفحة 
صفحة 1 من اصل 1

صلاحيات هذا المنتدى:لاتستطيع الرد على المواضيع في هذا المنتدى
منتدى التمويل الإسلامي :: Section Française :: La Finance Islamique-
انتقل الى: